Le prix du kWh de Direct Energie est-il inférieur aux tarifs réglementés ?


La consommation d’électricité des Français représente une partie importante de leur budget. Dès lors, il n’est pas rare de rechercher des prix et des offres plus avantageux. Ce qui est rendu possible depuis 2003, date à laquelle le marché de l’énergie s’est ouvert à la concurrence. Des fournisseurs autres que les historiques EDF et Engie proposent en effet désormais des prix plus attractifs. Parmi eux, Direct Energie a déjà su convaincre plus de 2 millions de clients, professionnel et particuliers, grâce à des prix du kWh jusqu’à 10 % moins chers que les tarifs réglementés.


Tarifs réglementés et libres : comprendre le prix de l’électricité


Infos fournisseur énergie

EDF et Engie sont soumis aux tarifs réglementés par l’Etat de l’électricité et du gaz. Ce prix recouvre notamment les frais d’exploitation des deux entreprises, la production d’énergie, le développement des énergies renouvelables, les investissements sur le réseau… Tous les autres fournisseurs peuvent quant à eux fixer librement leur prix. Pour attirer les clients, ils doivent être inférieurs à ceux d’EDF et d’Engie.


Sur votre facture d’électricité – et de gaz -, la somme que vous avez à payer se compose d’une part fixe, c’est-à-dire votre abonnement avec l’option tarifaire que vous avez souscrite : base ou heures creuses/heures pleines. Elle comprend par ailleurs une part variable qui dépend quant à elle de la puissance de votre compteur en kVA et de votre consommation énergétique, laquelle est chiffrée en kilowattheures. Le prix du kWh TTC à l’unité est donc ce qui va jouer sur le montant de vos factures.


Le prix du kWh de Direct Energie est indexé sur les tarifs réglementés. Pour en savoir plus, suivez ce lien. C’est une pratique qui est utilisée par la plupart des fournisseurs énergétiques alternatifs. Par rapport à EDF et Engie, les prix de l’électricité et du gaz sont jusqu’à 10 % moins chers chez Direct Energie que chez les historiques. Ce qui amène de plus en plus de ménages français à comparer les fournisseurs pour trouver les prix les plus compétitifs et ainsi réduire leurs factures.